Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 21:21

Depuis le temps que je vous en parle, voici enfin les premières photos de ma petite protégée arrivée le 14 juin par DHL que si j'avais pu j'aurais bien pété une jambe au livreur mais comme c'est lui qui livre tout le temps notre quartier, ben forcément j'me suis abstenue.

♥ ♥ Misery, Pullip Lunatic Queen ♥ ♥

produits001-3798.jpg

Profil: Fan de Metallica, elle adore la chanson "My friend of Misery" d'où son nom est tiré. Hard rockeuse dans l'âme elle n'a pas encore une garde robe digne de ses goûts vestimentaires, elle porte donc son outfit de base. Mais elle a mit tellement de temps à venir qu'elle avait reçu plein de petits cadeaux avant même de faire le tour de la maison. Et comme toute fille qui se repecte elle est sensible à la condition des animaux et à prit sous son aile un petit faon abandonné dans une chambre de petite fille remplie de jouets.

 


Custom: Sa chevelure rouge de base a vite fait place à une wig Leeke 8/9'' black comme l'album préféré de Misery. Ces derniers sont un peu lents pour les envois, mais sacre bleu, la qualité est à tomber, on dirait de vrais cheveux que si j'avais une plus petite tête je l'aurais bien essayée ;D Elle a aussi un nouveau corps Obistu 27 cm white skin et de nouvelles mains commandés avec Misery chez Plasticpop, malheureusement c'est un L (comprendre des seins à faire palir Pam Anderson) et je voulais un M, elle aurait donc peut-être un nouveau corps lors d'une prochaine commande. Note pour plus tard ... commander des mains de la même couleur que le corps, ça aide. Avec la perruque noire est arrivé un petit noeud en résine beau comme un slow de Metallica qui tiens grâce à deux aimants (pas le slow). Elle a aussi essayé de jolies bottes blanches Coolcat et de nouveaux cils qui tiennent par l'opération du saint démon. Et gros, il ne reste que la tête d'origine, et même pas avec ses vrais cils, abberant :DDD

produits001-3790.jpg

Et pour celles qui ne seraient pas coutumière de se genre de folie, j'espère que vous apprécierez juste les photos que je tenterais de prendre de temps à autre ;) Ou si vous tombez dingue de ces 30cm de plastique ... ne dites surtout pas à votre mari que c'est ma faute et que les vacances aux caraïbes c'est tintin car il faut une nouvelle perruque à votre poupée.

produits001-3811.jpg

Pour rappel, voici son aspect de base ...

Capture-d-ecran-2011-03-25-a-10.29.52.jpg

hel__pullip_lunatic_queen_by_beltania-d33awt3.jpg

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 10:07

On me dit sensible, à fleur de peau, limite un peu too much. Enfin on me le dit pas vraiment mais je suis sûre que les gens qui me connaissent le pense très fort, isn't it? En voici un nouvel exemple pas piqué des hannetons.

Deux, trois ou quatre ans en arrière, allez savoir. Tard le soir. On rentre dans le parking souterrain de notre immeuble et là, mazette, mes yeux de lynx aveugle discernent une petite masse informe qui coure se cacher sous une voiture.

-"Mon dieu Chris, un petit animal est coincé dans notre garage, il faut lui venir en aide!"
-"Et merde."
Je saute de la voiture en marche tel un Starky sous acide et coure vers l'animal sans défense afin de comprendre ce qui se passe. Là je découvre un petit hérisson tout peureux qui se met en boule contre un mur. Je tente une approche, mais les hérissons ... ça pique! Au cas ou je préfère vous prévenir.
-"Chris, apporte moi la chaussette qui traine dans la voiture, VIIIIITE!".

2550206209_2.jpg
(cette photo est tirée du web pour imager l'article, stou!)

De un, pourquoi une chaussette dans la voiture? Parce que je suis très sensible (oui encore) aux changements de températures, et lorsqu'il commence à faire chaud je dois immédiatement quitter mes chaussettes sous peine de me transformer en Davina après 4h de cours de gym sur Antenne 2. Du coup je suis super souvent en tongs afin d'éviter ce problème mais qui en crée un nouveau ... les pieds dégeulasses que ton mari demanderait bien le divorce si tu lui faisais pas des enfants digne de remporter des coucours de beauté intergalactiques. De deux, pourquoi une telle précipitation? Sûrement que dans mon cerveau abimé par des années de blockbuster américains je vois tout sous un angle cinématographique et une telle situation mérite une mise en scène digne de Batman the begin of the return of the end.

-"Ouais, ouais".

Bon alors là on ne sent pas vraiment l'implication totale de mon mari, mais il est comme moi au final, il aime venir en aide aux petits êtres sans défence. En apparence c'est un argentin qui mangerait sa mère si elle était cuite sur un bbq dit "alla croce" (ou un truc dans le genre). Mais en vérité c'est un mec sensible (décidemment) qui aime tous les petites conneries du genre ...

-"Tiens chéri j'ai acheté un hamster de sibérie, regarde comme il est petit et tout mimi!"
-"Oh qu'il est mimi, on va en acheter d'autres et on leur fait la meilleur cabane à hamster du monde entier!"
-"Oh ouiiii t'es trop génial mon amour."

Retour dans le feu de l'action.

Munie de ma chaussette anti-troumain (et non anti-roumain, hein!)) je récupère le petit ericius europaeus dans un sac en papier et nous décidons de la ramener vers les champs des agriculteurs non loin de chez nous, mais qui à pattes de hérissons font quand même une trotte. Une fois lâché dans ces jolis champs tout mimis qui le rendrons très certainement fou de joie nous retournons chez nous, heureux et fiers de notre sauvetage à la Pam Anderson (non nous n'étions pas en maillot de bain rouge).

-"Oui mais?"
-"Oui mais quoi?"
-"Oui mais alors, parce que ton histoire, Fufue, si elle s'arrête là c'est pourrie du cul."

Ben 2 secondes, j'allais y venir. En rentrant à la maison, une idée me traverse l'esprit et ne me quitte plus depuis. Surtout qu'en suisse il y a une campagne de pub avec un petit hérisson qui implore une voiture de faire attention à lui, et qu'à chaque fois que je la vois je me retape ce même coup de blues qu'il y a quelques années, après cette soirée de folie à Plo beach.

Et si ce pauvre hérisson que nous avons déposé à plusieurs kilomètre de chez nous était en fait une maman hérisson habitant non loin de chez nous et que des bébés hérissonots l'attendaient, le bidon vide, hurlant à la mort dans leur langue de hérissons que leur maman leur manquait et que par notre faute il leur étaient arrivé malheur.

Ben c'est dur de vivre avec ça sur sa conscience, moi j'vous dit.

Et puis après je me dis qu'il y a les gens normaux, qui s'en foutrait comme de l'an quarante et qui vivrait très bien avec un hérisson mort de faim dans leur parking ou tout simplement écrasé à l'entrée de leur garage et que ces même gens ils ne se torturent point l'esprit avec ce genre de considération, ce qui soulève une autre interrogation ... pourquoi donc je suis si sensible et ai-je besoin de me faire soigner???

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 12:29

En voiture, réflexion digne d'une entrée pour l'académie française ...

"Quelle est ma couleur préférée?"

...

"Mmmmh alors en fait j'hésite entre le rouge foncé et le bleu pétrole. Noir n'étant pas une couleur."

Et le pire c'est qu'après je m'imagine à un jeu télévisée avec mon mari qui devrait répondre à ma place et là il sortirait exactement "elle hésite entre le rouge foncé et le bleu pétrole. Noir n'étant pas une couleur". Il l'aurait su car je lui aurait répété 1'708 fois avant d'aller sur le plateau lors de notre entrainement intensif. Et le pire c'est que ça le ferait sourire par amour car il sait que je suis comme ça et il a abandonné depuis longtemps les réponses simples du style:

- "Chérie, elle est où ma cravatte?"
- "Sur la capote de la poussette d'Emilie dans l'entrée mon amour (il veut pas l'heure du délis en plus?)."

Il rêve de gagner au Loto, ça oui. Mais aussi que j'arrête de lui répondre:

- "Comme d'habitude, là où tu l'as laissée mon amour!"

Donc en plus d'être un boulet, je suis une chieuse sans nom (enfin si La Chieuse). C'est un fait, il faut que je l'accepte car mon homme l'a déjà fait, lui.

(ça a toujours été le plus fataliste de nous deux)

  Capture-d-ecran-2011-06-08-a-12.30.08.jpg

>> Retour en force dès la fin de la semaine (voir avant) avec plein de nouveautés craftées à la sueur de mon front de mes mains de mon corps tout entier, yummi!

Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 16:49

Oui.

C'est un fait connu.

Je suis un boulet.

 

Plantage de décor --> Samedi 18h, réunion avec quelques filles pour présenter Le Chat en Carton. Deux hommes accompagnent l'une d'entre elle car nous sommes au parc des Bastions, l'un des plus jolis de Genève, posés sur l'herbe et l'invitation était ouverte à tous.

Intrigue --> "Bonjour, Marie", bise, "Bonjour, Hélène", bise, "Bonjour Claudine", bise. Arrive le tour du 1er garçon: "Bonjour cul chatte".

...

...

0o'

What the fuck? Pourquoi il me dit cul chatte? J'ai une tête de Marie couchetoilà?  C'est une blague avec Le Chat en Carton? En fait il m'a demandé si je "chattais" genre "tu chatte?"... Le monde se décompose lentement, je tombe dans un abîme de solitude, je cherche du regard ma coupine organisatrice, la petite Bourgeoise, et au bord du fou-rire lui demande "Keskidi? C'est quoi cul-chatte, le nouveau chat-bite à la mode?"

J'éclate de rire sous l'effet de ma own-joke qui ne fait rire que moi et Najoie qui me lance, sans que je l'entende vu que je riais vraiment très fort, "Non c'est son prénom.". Je ris de plus belle et lui redemande ce qu'elle à dit en rajoutant une couche de vieille remarque à la con "Héhé, chat-bite, mouahahaha". "Céline c'est son PRENOM!!!".

OH PUTAIN.

Il fallait comprendre Kurchat, le mec est turc. On pouvait pas me prévenir? On me connait non, on pourrait savoir que je suis LE boulet, THE boulay, DAS boulete, EL bouletos. Et son pote qui avait un appareil photo m'a, parait-il, photographié tellement j'étais rouge de honte et de fou-rire. Comment rattraper le coup après ça? En tentant d'expliquer que je mets tout le temps les pieds dans le plat? Go, on va faire ça:

"You know Kurchat (mffffffmfmfmf <-- mordage de langue pour ne pas rire de ma propre stupidité) I put my foot on the plate!".

*Najoie, 33 ans, dépitée par procuration*

Mon nouveau surnom aurait pu être "Frenglish forever", mais j'en ai un vraiment plus classe depuis ce jour là. La petite Yadlajoie me surnomme tout simplement "Cuchatte". Un peu d'imagination Naje, que diable!

Repost 0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 15:13

Ca promet.

Dès qu'Emilie voit mon téléphone portable et agite le doigt, traduction: "Maman, musique!" et je n'ai que du Metallica et du Serj Tankian dessus. Bons goûts ma fille, toi je t'aime d'amour.

Dès qu'elle entend de la musique elle agite le doigt et la tête dans un mouvement d'avant en arrière. Ne lui manque plus que les cheveux long et gras avec un t-shirt de Nirvana.

Mais d'où peut-elle bien tenir cela? J'ai mené mon enquête et voici à quoi ressemble sa mère en voiture, fenêtre ouverte, musique à fond (quand bébé n'est point là), le cliché total. Si vous voulez voir mon vrai visage, rdv à 1m46s, blonde à lunettes, on me loupe pas :)

 

Par contre j'ai une familiale et mes tatouages ne sont pas visibles. Ca doit pas être le tableau complet, shit!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 12:03

Bonjour,

Je me présente, Fufue de mon petit nom, cinéaste par extension génétique. Mais tu as déjà tellement d'arc à tes cordes Fufue comment fais-tu? C'est simple, je suis une fille, et dans ma tête je me fais des films. Des gros, des cons, des chiants, des qui prennent des proportions indécentes, des insultants, des "ah putain si j'avais eu cette réplique au bon moment", des qui t'empêchent de dormir, des qui pourrissent tellement ton mental que tu le vomis sur ton entourrage.

produits001-1114.jpg
(prémices de la robe d'hypocondriaque)

Jamais je ne rêve de petits poneys en barbapapa, de gens bisounours à mort, de mots doux pour mes amis. A la limite des rêves sexuels avec Stéphane Rousseau ... et encore je me démerde pour tout gâcher. Je ne fantasme que de revanches, de bons mots qui tuent et de baston généralisée où, forcément, je gagne haut la main. Il suffit que quelque chose me contrarie et bim, je me coltine le meilleur scénario durant toute une journée. Je ne pense plus qu'à ça, je le perfectionne, je le peaufine, je le rejoue encore et encore, je suis la Stanley Kubrick de la vangeance à retardement qui ne verra jamais le jour. En faisant pipi, en cousant, en cuisinant, en pétant (si ça m'arrive aussi), en donnant le bain à la crevette, en lui passant sa crème rose contre la varicelle, en lui mettant sa crème antibiotique derrière les oreilles car je la sèche pas assez à la sortie du bain, en lui mettant de la glace sur sa bosse survenue car je suis une mauvaise mère, en m'épilant (c'est plus rare), en regardant Pékino Expresso comme une larve, en dormant. Bref j'y pense sans arrêt jusqu'au moment où ça passe comme c'est venu.

La contrariété peut venir de n'importe où et me frappe en pleine tête comme un boomerang amnésique qui aurait oublié de retourner à son maître. Un petit mot mal utilisé me fendra le coeur au point d'avoir une explication musclée avec le pauvre illétré durant des heures in cortexo. C'est vrai quoi, les dictionnaires ça existe et ma robe d'hypocondriaque n'est pas "cool", elle déchire tout simplement. Une phrase sortie de son contexte me fera un ulcère du larynx à force de vomir in peto des explications punitives à l'encontre du malheureux (comment ça je m'occupe mal de ma fille? Non il a dit que c'était triste qu'elle soit tombée). Je ne sais pas contre qui je m'énerve le plus, le petit mec lamentable qui n'a rien fait d'autre que d'être un pauvre type ne sachant pas aborder la vie en général et qui me blesse sans le savoir (car moi aussi je suis un pauvre type qui ne sait pas aborder la vie en général) ou la connasse que tout le monde déteste mais qui aura toujours le dernier mot le plus méchant car c'est dans sa nature et pas moi.

Plus je me monte la tête ... plus je me monte la tête. Ca finit mal, toujours très mal, la réplique de plus en plus acerbe (tu m'étonnes vu le nombre de fois où  je l'ai travaillée), le mot qui met le doigt dans la plaie et qui gratouille avec l'ongle les nerfs à vifs, le coup d'éclat et la sortie à point nommée qui me vallent des combos perfect dignent de Mortal Combat. Je suis une guerrière de la verve indomptable, je suis une vaindicatrice meurtrière dont les armes sont des syllabes accérées, je suis ... une grande frustrée de la vie, une créatrice à fleur de peau, un bambi égaré dans un monde trop vil, une grenouille timide qui s'est faite plus grosse qu'un boeuf pour se venger, une petite chose toute fragile desservit par sa taille de semi-géante. Je suis la grosse brute qui tape sur tout le monde parce qu'on a trop tapé sur elle.

produits001-1160.jpg
(maman t'as encore oublié ta petite pilule rose!)

Donnez moi de la guimauve, donnez moi du roudoudou, donnez moi du Prozac. Faites moi une petite lobotomie de temps à autre pour remettre à zéro mon compteur de rancoeur. Enveloppez moi d'une montagne de couettes fraîches au matin de Nowel. Garnissez moi de chatons SDF trop mimis qui feront de ma vie une cellule d'isolement où personne ne viendra me faire du mal. Pansez mes plaies avec des bisous indélébiles. Flinguez mes neurones dégénérés qui pourrissent ma vie parfaite. Euthanasiez la moindre pensée négative avec des bébés labradors aux yeux de mangas. Clonez ma petite Emilie chérie pour tapisser les paroies de mon cortex stérile au bonheur.

Oh oui, une île avec ma fille, mon chat, peut-être mon mari s'il arrête de dire que ce que je fais c'est cool, une cargaison de Red Bull hypocalorique et des dictionnaires des synonymes pour les rares indigènes qui la peupleront.

Ca serait le bonheur, ouhoooo ho ho!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 18:12

Et voilà. J'en suis réduite à ça. Moi!

L'ado rebelle mais pas trop, amoureuse de son vélo laisse place à la mère de famille très rebelle, amoureuse de sa nouvelle surjeteuse. Et pour cela je dois vendre mon âme au diable, ou plutôt mon vélo collector dont tout le monde rêve et qui sommeil dans ma cave depuis des lustres.

produits001-0908.jpg

Mais vous savez ce que c'est, vous les filles. Mon mari ne comprend pas pourquoi je garde cette vieille paire de pompes usées qui ne me va plus et qui croupi dans le fond de mon tiroir à chaussures. Inutiles, certes, mais réconfortantes, symbole d'une période de ma vie ou j'avais ... merde ... super mauvais goût en fait. C'est quoi ces horreurs en skaï noir lustrées impressions mi-bandana mi-santiagues? Bon bref, là n'est pas la question. Mon vélo c'est d'un autre niveau. D'un niveau où tous les mecs normalement constitués (sauf le mien of course) m'arrêtent dans la rue non pas pour mon beau cul (jadis hein on s'entend) mais pour m'offrir des sommes astonomiques (hé oh j'ai dit pas pour mon cul, vous allez pensez quoi???) pour m'acheter ma bécane de compèt'.

En plus d'être belle ma bicyclette, elle a un passé. Un lourd. Elle vit le jour pour le 700ème anniversaire de notre vieille Confédération Helvétique. Puis passa sous les fesses impériales de mon beau-père (lui passé 43 balais il a toujours le même cul d'enfer... vive la maternité qu'ils disaient!) et ses courses de VTT, pour finir contre une montagne très dure et très coupante sous mes coups de pédales aléatoires et anecdotiques.

Aaaah oui, que de chutes, que de gnons, que de bleus, que de cheveux givrés sous la pluie glacée d'hiver, que de pavés glissants sous la neige, que de coulures de sang après la rencontre avec un trottoir inopportun, que de croutes, que de lèvres à la Pamela Anderson après une chute sévère à l'entrée d'une autoroute, que de maladresse qui finissent en périeu avant avec au réveil un vieil italien qui me demande si "tutto va bene signiorita?". Le bon vieux temps quoi.

Et puis maintenant le temps est venu pour moi de lui dire adieu. Ca me fend le coeur, ça me pourri les neurones, mais voilà. Ma princesse à besoin d'un vélo où elle pourra prendre place à l'arrière de mon gros fessier et bon dieu de crénon vindiou une croute banale ça coûte la peau dudit cul. Et si seulement cette peau je pouvais la vendre sur Ebay, passe encore, mais non, elle vaut rien cette bougresse. Alors mon deux roue adoré se fait la belle pour que je puisse offrir à mes 31 ans le cycle qui leur va bien au teint, celui avec un cadre de ville, pour femme (sic), rouge si possible, avec un petit panier en osier de grand-mère pour faire mes courses avec ma greluche, et ce fameux trône de bébé qui vaut un bras, et ce casque qui préservera la beauté et la vie de ma douce Emilie quand on ira à la piscine municipale.

Il fait triste de vieillir, il fait bon d'évoluer. Dur dualité, au revoir vieux souvenirs, bonjour les nouveaux.

Vive le S'Bike, le S'Bike est mort :'(

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 10:22

Fût un temps cauchemardesque où l'expression "Tampon du Chat" faisait grincer des dents, trembler des pieds et surtout tomber les poils du nez. A des kilomètres à la ronde nos amis, familles et collègues connaissaient cet effroyable légende et tous apportaient leur soutien à la famille Christe. Le tampon du chat faisait référence aux glandes anales de Malé qui ne se vidaient pas normalement dans sa caisse, mais aléatoirement sur notre lit, notre canapé, les genoux d'un ami. Et mon dieu, nos canaux lacrimaux s'en souviennent encore.

produits001-7427.jpg
(souvenir de baignade après un tampon particulièrement virulent)

Même l'Unicef nous a confirmer que le virus Ebola aurait tué moins de gens que l'anus de Malé. Odeur répugnante qui assassinait la moindre pensée positive sur les chats, ce temps est révolu, hallelujah! Chat d'appartement, Malé a été stérilisée, et plus d'un an fût nécessaire à ce que ces fameuses glandes cessent leur activité de marquage de territoire impromptu. On nous avait dit de compter quelques paires de mois, ces satanées puits de l'enfer fûrent tenaces telle une grand-mère trop friquée.

Mais comme toute la marque découle de ce fameux chaton SDF, voici l'expression remaniée pour le marquage d'habits, non pas par une odeur de boule puante assaisonnée d'une mouffette incontinente, mais par le nouveau tampon du chat!

Sus aux étiquettes qui grattent le dos de nos chérubins, sus aux trous dans les habits pour les enlever dans un moment de rage pure, sus aux journées pourries par une étiquette qui ressort dans le cou et où tout le monde te dis "ah tu as mis ton t-shirt à l'envers".

Vlà l'tampon du chat qu'il est beau, qu'il sent bon le sable chaud.

produits001-0443.jpg

Et je passerais sous silence la galère que j'ai vécu pour l'obtenir. Je tairai le vieux con qui me dit de lui envoyer des mails car "ça sera plus simple" et qui au final me fait passer 4 fois à son magasin anti-poussettes avec ses 2 marches et sa contre-marche directe derrière qui a failli bousiller ma Bugaboo. Je ne décrirais pas la bêtise de la vendeuse qui me sort "ah bon vous savez faire ça? Moi j'en serais incapable!" après qu'éxédée je passâsse au magasin pour obtenir les deux pièces encore désolidarisées en lui ordonnant de me les donner et que je m'occuperai moi même de mettre ce putain de scotch double face pour coller le tampon au manche en bois. Je ne parlerais pas non plus du prix de ce bout de plastique que j'ai demandé plus profond pour éviter les marques de cadre après avoir fait une commande toute aussi onéreuse dans un autre magasin et qui, pauvre tampon vétéran, avait du faire le Vietnam avant de finir entre mes mains. Passons aussi sur le fait que l'encre à tissu, ça se trouve pas sous le sabot d'un cheval avec un billet de 1000 pour s'en offrir 3 grammes.

Malédiction, quand tu nous tiens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 09:30

Mais mon Dieu quels odieux personnages ces journalistes suisses. J'espère que quelqu'un a prévenu Brigitte Bardot, la SPA et éloigné les triades! Pauvre Malé, elle qui ne demandait rien à personne, perchée sur son petit fauteuil de jardin, les moustaches au vent. Une certaine Jennifer Segui à sévit, abusant éhontément de ce pauvre chat pour en faire un article. Shame on you!!!

 

femina2011-2.jpg

(Cliquez sur l'image si vous daigné me faire l'immense honneur de lire l'article en grand)

 

Et pour celles qui voudraient voir de qui d'autres les rédacteurs de Femina suisse ont abusé, venez feuilleter le magazine par ici. Et pourquoi ce n'est pas moi en couverture? Leur magazine n'étant pas un format mondial ils n'avaient sûrement pas la place de me caser moi et mes 10 kilos de grossesse encore installés ;)

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 07:59

Mesdames, Mesdemoiselles et peut-être même messieurs, le Chat en Carton est fière de vous annoncer l'ouverture de sa Boutique en carton qu'il a eu tant de mal à mettre en place avec ses grosses pattes de matou des bois entre les siestes, gros dodos et bataille de bug iE le tout naze versus Firefox the sublime.

Laboutique_blog.jpg

Dans ce shop de folie vous trouverez de tout, des cadeaux pour vous, votre mari, vos enfants, votre grand-mère et peut-être même pour votre chat. Seuls les bulots et autres crustacés ont peut-être été oubliés mais mon mari étant allergique aux fruits de mer je fais souvent l'impasse, désolé!

Viendez faire un petit tour sur http://www.lechatencarton.ch/laboutique pour prendre possession des lieux, voir de jolies choses et peut-être aussi me donner votre feedback si un très gros méchant bug s'est glissé malgré mon talent d'huitre vermoulue.

Il y a de la fringue, de l'accessoire, des bijoux, de la déco. Tout ce qui me sort des tripes (ne vous inquiétez pas, mon intoxication alimentaire est finie!) et de mon imagination se retrouvera sur ses pages pour que vous profitiez zossi de ce que font mes petites mains quand j'ai le dos tourné. Ben oui, le Chat est possédé et est enclin au dédoublement de personnalité, rappelez-vous!

Enfin, pensez à vous inscrire sur la page Facebook du Chat pour connaître toutes les nouveautés du shop mais aussi les articles hilarants qui naissent par mégarde dans mon cerveau dérangé. Je n'ose pas souvent y passer l'aspirateur de peur d'avaler les derniers neurones censés qui y vivent, vous comprendrez ainsi les allusions poussièreuses à une enfance très année 80 qui foisonnent malgré moi.

Dans un dernier effort je souhaite donc remercier les Inconnus, les Nuls, Eddy Izzard, mon mari qui est plein d'humour et qui m'entraine 3h par soir, mister Alexandre Astier qui a dû baigner dans le même jus de blagues (gamer for ever), ma maman qui fait rire malgré elle, mon papi qui me faisait regarder la classe sur France3 tous les soirs quand j'étais en vacances, pis un peu plus récemment et qui me permet d'assumer entièrement ma touche des bas fonds un poil de chat morbide: Stéphane Rousseau the Hugissime comical d'amour!
Pourquoi je parle de ça déjà? ... revenons-en à nos chatons.

 

*Nouvelle collection printanière*

produits001-9188.jpg
(Mitaines de printemps, édition limitée)

Les prochaines semaines vont donc voir fleurir pléthore de nouveaux produits pour les beaux jours, parmi lesquels: mitaines de printemps, bloomer pour petites et grandes, combi-bloomer pour les minis, robes d'anthropologiste à foison, salopettes pour filles ou garçons, ... A chaque nouvel ajout dans La Boutique du Chat vous serez attaquées par un bel article flambant neuf qui l'accompagnera et vous fera malheureusement souiller vos panties de rire. Pensez à prendre une assurance casco complète car si vous abimez l'article, la caution est bien reuch et franchement ça me ferais mal pour vous de devoir en repayer un nouveau pour dégâts des eaux.

Le Chat en Carton décline toute responsabilité d'une éventuelle faillite liée à trop d'achats compulsifs ou d'une hernie discale découlant d'un fou-rire inarrêtable.

 

Ladies ... welcome dans le monde fantasmagorique du Chat en Carton!

 

PS: Ceci n'est pas un poisson d'avril ... mon chat l'a bouffé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Mais Qui Est Fufue?

  • : La Malédiction du Chat en Carton - tribulations éclectiques d'une fille pas tout à fait finit
  • La Malédiction du Chat en Carton - tribulations éclectiques d'une fille pas tout à fait finit
  • : Les Médicis ne sont plus, sinon Miss Fioue aurait fait des pieds et des mains pour les avoir comme mécènes. Du coup, années après année, elle tente d'allier passion et pognon, ce qui n'est pas chose aisée dans le monde qu'elle veut se créer.
  • Contact

C'est quoi Le Chat?

dealer_01.jpg

dealer_02.jpg

 

Abonnez-vous au flux RSS du Chat

http://www.wikio.fr

Le Chat est dans ...

logo.gif

Ma Page sur Hellocoton